Rechercher dans ce blog

dimanche 12 mars 2017

Baleines et Dauphins.Histoire naturelle et guide des espèces.

Annalisa BERTA
400 illustrations - 288 pages
ISBN : 9782841388516
Année d'édition : 2016
45.00 €

Les 90 espèces de cétacés reconnues à ce jour comptent parmi les créatures les plus diverses, les plus intelligentes et les plus mystérieuses de la planète. Ces animaux sont de grands migrateurs qui parcourent d'immenses distances et plongent à de grandes profondeurs, si bien que nous ne percevons qu'une infime partie de leur vie. Aujourd'hui, cependant, de nouvelles avancées technologiques permettent de mieux les comprendre et ce livre est le premier à rassembler les résultats les plus novateurs de ces études récentes.

Cet ouvrage se divise en trois parties. La première traite des cétacés : leur origine, les principaux aspects de leur anatomie, leur comportement, leurs traits de vie et leurs modes d'alimentation. La deuxième partie propose des outils pour l'identification des cétacés en s'appuyant sur des critères morphologiques ainsi que sur leurs comportements en surface, et comporte une carte des principaux sites d'observation dans le monde. La troisième partie, la plus importante du livre, présente un guide complet des espèces avec leur description détaillée, et toutes les informations nécessaires à leur identification.

Cet ouvrage magnifiquement illustré est à la fois une présentation des connaissances les plus pointues et les plus récentes sur les cétacés du monde entier et un guide de terrain efficace pour observer ces animaux dans la nature.

L'auteur
Annalisa BERTA
Annalisa Berta, professeur de biologie à l'Université d'État de San Diego (Californie) depuis plus de 30 ans, est spécialisée en anatomie et biologie de l'évolution des mammifères marins. Ancienne Présidente de la Society of Vertebrate Paleontology et co-rédactrice en chef du Journal of Vertebrate Paleontology, Annalisa Berta a écrit et co-écrit de nombreux articles scientifiques et plusieurs livres sur les mammifères marins.

Observer les baleines en France et en Europe.


Baleines, dauphins et marsouins sont très présents dans les eaux européennes et attirent un nombre toujours plus important d'observateurs, pour qui ce guide sera un indispensable compagnon.
Après une introduction générale sur les cétacés, l’ouvrage présente une série de fiches pour en savoir plus sur chaque espèce : baleine bleue, dauphin commun, globicéphale noir, cachalot entre autres. Les éléments permettant l’identification dans l’eau sont illustrés et des informations sur le mode de vie et les attitudes sont données afin d’aider l'observateur à reconnaître aisément chaque espèce.
La seconde partie du livre est consacrée aux lieux où l'on peut observer les baleines en Europe. Du Groenland aux îles Canaries, de l'Islande aux Açores en passant par la Norvège et la Croatie, les meilleurs sites pour voir les baleines et les dauphins de 24 pays sont indiqués, les ports et réserves marines à privilégier, ainsi que les espèces les plus couramment observées en ces lieux. 
Un zoom spécifique est réalisé sur la France, détaillant les richesses des eaux atlantiques et méditerranéennes.
L’auteur: Mark Carwardineauteur à succès de livres sur la nature, est un naturaliste, photographe. 
Il présente des émissions de radio et de télévision au Royaume-Uni, et étudie les cétacés depuis plus de 30 ans.

samedi 25 février 2017

Pensez à réserver votre séjour, pour observer les cétacés au large de Bilbao.

--------------
Mes observations: dauphin commun, dauphin bleu-blanc, grand dauphin, globicéphale noir, rorqual commun, ziphius de Cuvier. soit 6 espèces.

Leurs observations en plus des miennes: cachalot, orque, dauphin de Risso, baleine bleue, mésoplodon de Sowerby. soit 11 espèces.

lundi 26 décembre 2016

Pour les animations en mer au large de Bilbao.

Le Père Noël a offert 3 cétacés pour les animations en mer au large de Bilbao pour le bateau "Circé" de Karraspio.com. 
Ceci pour expliquer la différence entre les cétacés à dents et à fanons. 

lundi 12 décembre 2016

Dauphins échoués. Un séisme sous-marin évoqué.

Plusieurs cas d'échouages de dauphins communs ont été constatés, ce week-end, le long de la façade atlantique. Un phénomène suffisamment rare pour interpeller les spécialistes, et dont l'origine pourrait être un séisme sous-marin.

Samedi, en début d'après-midi, la présence d'un dauphin dans le port du Conquet a été signalée par des passants. L'animal, qui s'était en outre empêtré dans des cordages, n'a dû son salut qu'à l'intervention du personnel du parc marin, qui l'a aidé à regagner le large. Deux heures plus tard, c'est en rade de Brest, à hauteur de l'île du Renard, près du port de Roscanvel, que trois jeunes dauphins se sont à leur tour échoués. En lien avec Océanopolis, les pompiers de la presqu'île de Crozon, embarqués dans des bateaux pneumatiques, ont aidé les cétacés, qui n'étaient pas blessés, à retrouver le chemin du large, mais non sans quelques difficultés. Visiblement très désorientés, ils avaient, en effet, tendance à revenir vers le bord plutôt qu'à s'en éloigner.

Un autre cas au Pays Basque


Plus généralement, ce ne sont pas moins de cinq cas de dauphins en difficulté qui ont été rapportés, samedi, à l'observatoire Pelagis, qui gère le réseau national d'échouages des mammifères marins. Des cas recensés en Bretagne, donc, mais aussi au Pays Basque, à Hendaye. « C'est assez rare de voir des dauphins vivants s'échouer en différents endroits au cours de la même journée », explique Christine Dumas, chef d'équipe mammifères marins d'Océanopolis. Selon cette dernière, ces échouages « sont souvent liés à un grand stress, qui peut être provoqué par un bruit sourd et profond ».
Si l'hypothèse d'un sous-marin croisant à proximité des animaux n'est pas à écarter, elle ne s'avère pas satisfaisante dans ce cas précis, les animaux étant venus à la côte dans des endroits trop éloignés les uns des autres. Un séisme sous-marin (rien à voir, donc, avec les deux séismes enregistrés à la pointe bretonne jeudi et vendredi soir), qui serait survenu au large de La Rochelle ces derniers jours, pourrait, en revanche, expliquer le phénomène constaté ce week-end. Contacté hier, le Pelagis n'était toutefois pas encore en mesure de confirmer l'information.

© Le Télégramme http://www.letelegramme.fr/finistere/dauphins-echoues-un-seisme-sous-marin-evoque-12-12-2016-11327282.php#Q2wWB8l2Ih9Miuc8.99

jeudi 15 septembre 2016

Guide des cétacés du golfe de gascogne. Liens pour les photos

Liens pour les photos et images présentes sur le guide.

http://candy199.skyrock.com/2559448493-Le-Petit-Cachalot-ou-Cachalot-Pygmee.html

Guide des cétacés du golfe de Gascogne. Bibliographie.

Bibliographie.  

M. Carwardine & M. Camm., Baleines, Dauphins et Marsouin. Hachette jeunesse Paris. 1993.

G. Cressewell & D. Walker., Whales & Dolphins of the European Atlantic. The bay of Biscay the English Channel. Ocean guides 2001 et nouvelle édition 2008.

R. Duguy., Les cétacés des côtes de France 1983. Anales de la société des Sciences Narurelles de la Charente-Maritime. Supplément mars 1983.

H. Roques., Dictionnaire de l’île de Ré. Editions Sud-Ouest. Bordeaux 2004.

T. Ruys., L. Soulier., (coords) 2013. Atlas des Mammifères sauvages d’Aquitaine – Tome 3 – Les mammifères marins. Cistude Nature & LPO Aquitaine. Edition C. Nature, 144p.

H. Shirihai & B. Jarret., Guide des mammifères marins du monde. Delachaux & Niestlé SA, Paris, 2007.

Guide des cétacés du golfe de Gascogne. Cachalot nain et pygmée.

Cachalot nain.
Kogia simus ou sima
Sédentaire rare. Maxi 2,75m
-------------

Cachalot pygmée.
Kogia breviceps
Sédentaire rare. Maxi 3,70m
-------------

Cachalot nain.

Anglais : Dwart Sperm Whale
Espagnol : Cachalot enano

A été observé à partir de Pride of Bilbao à deux reprises en Octobre et Novembre.
Aucun échouage connu.
--------------------------------------------------------------------------------------------

Cachalot pygmée.

Anglais : Pygmy Sperm Whale.
Espagnol : Cachalot Pygmeo.

Identifié pour la première fois en France le 27/12/1905 à Roscoff suite à un échouage.
6 échouages sur la côte Atlantique : 1 en Loire Atlantique, 4 en Charente-Maritime, 1 en Gironde.
A été observé à partir du Pride of Bilbao, en Janvier, Mars, Juillet, Octobre et Décembre, ce qui tenterait de croire à un animal sédentaire.

Sa détection est très difficile, il faut une mer très calme.

Carte des observations du Cachalot pygmée.

Guide des cétacés du golfe de Gascogne. Pseudorque.

Pseudorque
Pseudorca crassidens
Synonyme : Faux orque.
Migrateur très rare. Maxi 4,50m

Tel qu’on pourrait les observer face au littoral de la Biscaye.


Anglais : False Killer-Whale.
Espagnol : Orca falsa.

Ce cétacé a été observé depuis le ferry, Pride of Bilbao, son aileron est très haut, son corps noir n’a jamais de rayure, la seul confusion possible serait avec un jeune dauphin de Risso. Il est rapide et énergique sur l’eau, aime bien nager au devant des bateaux.
Les deux échouages dans l'étude Roger Duguy concerne la méditerranée et aucun en Atlantique. 

Carte de répartition du pseudorque ou faux orque.

mercredi 14 septembre 2016

Les monstres marins : la vie dans les conditions extrêmes.

Les monstres marins : la vie dans les conditions extrêmesConférence au Café sciences

Café science animé par Jean-Philippe Colin, professeur agrégé de Biologie à l'UPPA. Dans le cadre du programme du réseau des médiathèques sur le thème de l'océan.
Vendredi 16 septembre 2016, 12h30
place Marguerite Laborde, 64000 Pau
Tout public. 

Guide des cétacés du golfe de Gascogne. Le golfe de Gascogne.

Le golfe de Gascogne.

Le golfe de Gascogne est délimité par une ligne droite entre la pointe de Penmarc’h en Bretagne et le Cap Ortégal en Galice.

La partie nord est principalement composée par le plateau continental -200m, alors que la partie sud est dominée par la fosse abyssale -4000m.
Il est traversé dans son travers d’une ligne nord-ouest, sud-est, qui est le talus continental, ou (dit) le tombant, il plonge de -200m à -3000m.

C’est ce tombant qui est à l’origine  de la grande diversité des cétacés présents dans le golfe de Gascogne. entre 24 et 26 espèces, donc une petite quinzaine assez facilement visible. 
Ce même tombant se termine pour la fosse de Capbreton, ou se concentre une grande quantité de nutriment.

Le gouf, (Un terme landais et local pour désigner un gouffre) est parallèle à la côte, il se prolonge jusqu’à Santander. C’est en face Cabo de Ajo que les fonds de -1000m sont le plus proche du littoral. C’est aussi de ce cap, qu’il a été observé avec des longues-vues, 11 espèces de cétacés depuis la côte. 

La ligne du ferry Bilbao - Portsmouth, nous offrait la possibilité de traverser à la fois la fosse abyssale et le plateau continental, deux zones d’observation très variées et riches d’enseignement pour des passionnés. 
Pendant 15 ans le ferry a permis à des autodidactes qui n'avaient pas accès aux bateaux scientifiques, d'avoir une connaissance du vivant sur la diversité des cétacés.

Ne pouvant plus la traverser et l’étudier et n’ayant aucune autre possibilité d’étude, les passionnés de l’observation se sont concentrés sur une autre partie du golfe de Gascogne qui leur semblait riche en terme de diversité.

Nous devons cela à l’association AMBAR, qui après avoir trouvé un bateau basé au port de Berméo a réussi à organiser des sorties de 4h en mer, en étudiant les fonds marins.  
Les résultats ont été tels, qu’il y a eu une demande des passionnés pour une journée complète en mer, alors des prestataires, propriétaires de bateau nous ont amenés au large sur des fonds entre -1000 et -3000m pour satisfaire notre quête d’observation.

Tout le monde y trouve son compte, puisque AMBAR fait son suivi scientifique grâce au bateau « Circe » de Karraspio.es, qui lui embarque des passionnés.  

En France, il en est de même avec Itsas Arima, les biologistes embarquent des passionnés pour couvrir les frais de leurs sorties en mer. Dommage que les bateaux scientifiques ne fassent pas de mêmes.

Pour l'instant cela reste des sorties très conviviales sur des bateaux de plaisance de 10 personnes maxi, même moins. Seul un bateau pratique le Whale-Watching de masse avec 65 personnes à bord.


mardi 13 septembre 2016

Guide des cétacés du golfe de Gascogne. Lagénorhynque à flancs blancs.

Lagénorhynque à flancs blancs
Lagénorhynchus acutus.
Migrateur très rare. Maxi 2.80m
----------------

Lagénorhynque à bec blanc
Lagenorhycus albirostris.
Migrateur très rare. Maxi 3.10m
--------------- 

Lagénorhynque à flancs blancs.

Anglais : Atlantic White-sided Dolphin.
Espagnol : Delfin de flancos blancos.

Voici la position et comment j’ai observé le lagénorhynque à flancs-blancs dans le golfe de Gascogne en fin de soirée sur le Pride of Bilbao.

Deux échouages sur la façade Atlantique entre 1901 et 1982 et un autre au printemps 2004. 
Carte ou j'ai observé le lagénorhynque à flancs blancs.

-----------------

    Lagénorhynque à bec blanc.

Anglais : White-beaked Dolphin.
Espagnol : Delfin de hocico blanco.

Aucun échouage connu sur la façade Atlantique entre 1901 et 1982 et de nos jours.

Guide des cétacés du golfe de Gascogne. Dauphin de Risso.

Dauphin de Risso
Grampus griseus
Migrateur occasionnel. Maxi 4m.



Anglais : Risso’s Dolphin.
Espagnol : Delfin gris.

Ce gros dauphin avec son aileron très haut sur le dos et sa couleur blanche est assez facilement identifiable surtout s’ils sont âgés.
Là où la confusion est possible c’est avec les jeunes car ils sont gris, et la confusion est possible avec le pseudorque, mais plus encore avec l’orque pygmée.

Voici l’orque pygmée.

Voici un jeune dauphin de Risso.

Comportement de surface.

A été observé il y a un an au large du phare de Machichaco vers la fin septembre. Mais aussi au large de Berméo. Ce gros dauphin sociable vit en groupe souvent entre 5 à 10 individus, rarement solitaire, il vient près des côtes.

Expérience personnelle.

Encore une fois ma seule expérience vient des voyages sur le Pride of Bilbao, ou j’ai pu l’observer en pleine océan sur des fonds très important -3000m.

Carte ou le dauphin de Risso a été observé. 

Guide des cétacés du golfe de Gascogne: Marsouin commun.

Marsouin commun
Phocoena phocoena
Sédentaire rare. Maxi 1,70m



Anglais : Harbour porpoise
Espagnol : Marsopa.

C’est le plus petit cétacé d’Europe,  sa petite nageoire dorsale est en forme de triangle, il ne fait jamais de saut hors de l’eau, il n’est jamais avec de gros effectif tout cela pour dire, qu’il faut en plus de sa discrétion, une mer clame pour espérer le voir si ce n’est que de l’apercevoir.

Expérience personnelle.

Sur la côte Atlantique, je ne l’ai vu qu’en échouage sur la plage de Moliets 40. Mes meilleures observations ont été faites à partir du ferry Pride of Bilbao, en Manche.
Je l’ai observé chaque année à la pointe de Kadoran sur l’île d’Ouessant.
Voir mon étude :

Même si l’espère est mentionné dans les observations sur le littoral basque en Espagne, c’est aussi une observation très rare. Je ne l’ai jamais observé. 


Zone d’observation du marsouin d’Europe.

Guide des cétacés du golfe de Gascogne. Sortie en mer.

Les diverses sorties en mer. De Penmarc'h à Santander.
Avec quel bateau et pour quelle observation.


Le golfe de Gascogne est délimité entre la pointe de Penmarc’h en Bretagne sud et le cap Ortégal au nord-ouest de l’Espagne. 
-------------------

Objectif de la sortie: Dauphin commun, grand dauphin, petit rorqual.
Sortie pêche en mer. (Expérience personnelle) fabuleux pour les oiseaux de mer.
http://www.haliotika.com/
C’est une expérience tout à fait fabuleuse qu’il faut réaliser, j’en ai encore un très bon et un agréable souvenir. Les photos parlent d’elles mêmes, c’est une profusion d’oiseaux, un peu moins avec les mammifères marins.   




-------------------

Objectif de la sortie: Marsouin commun et Globicéphale noir.


Sardinier "Au gré des vents" à La Turballe. 

http://www.tousvoisins.fr/la-turballe/2448517-sardinier-au-gre-des-vents

 


Embarquez pour un voyage dans le temps à bord d’un bateau construit en 1964, le sardinier « Au Gré des Vents ». Une visite guidée unique pour découvrir les techniques de pêches pratiquées, le travail des pêcheurs et visiter les compartiments qui le composent.
Informations tarifaires : Visite limitée à 16 personnes. 
La LPO 44 organise des sorties en mer pour l'observation.

Adresse exacte, auprès de F. Bourdet au 06 78 22 74 77 

--------------------------------


Sorties en mer à partir de l'île de Noirmoutier.
Objectif de la sortie: Marsouin commun et globicéphale noir.



Toutes les sorties en mer se font au nord de l’île de Noirmoutier et dans la Baie de Bourgneuf: 
Ces deux sorties en mer dans le secteur de l'embouchure de la Loire, son l'unique occasion d’apercevoir le plus en plus rare marsouin commun. 

----------------
Sortie en mer aux Sables d'Olonne 85. (Expérience personnelle)
Objectif de la sortie: Dauphin commun et globicéphale noir.

Le Kifanlo. J’ai participé aux sorties en mer pendant 5 années à la fin des années 80. Ce fut mes premières sorties en mer pour l'observation.

----------------

Autre lien en Charente-Maritime dans les pertuis. (bras de mer entourant les îles).
http://www.ecumedere.com/peche-en-mer/

Dans toutes ces sorties en mer sur le plateau continental, en bout des îles, pour être le plus possible au large, n'offrent que des observations de dauphin commun, grand dauphin globicéphale noir et éventuellement le marsouin commun.
------------------

Il faut arriver au niveau de Cap-breton en face de la dite fosse (gouf) en langue local. Des sorties en mer existe avec pescatourisme. 
http://port-capbreton.fr/cote-peche/pescatourisme/

Pour trouver une réelle diversité dans le monde des cétacés, et là il n'y a qu'un seul lien pour le sud-ouest de la France:

----------
Sortie en mer en Espagne. (Expérience personnelle).  J'ai fais 13 sorties pour 6 espèces observées.

Objectif de la sortie: Les grands cétacés; Rorqual commun, cachalot, baleines à bec, etc... 

La meilleure zone sur tout le littoral basque et celle ou les fonds les plus profonds sont le plus près de la côte, c’est donc entre Berméo et Santander. Deux sorties en mer sont organisées à partir du port de Santurtzi (près de Bilbao).

Des deux bateaux, c’est le "Circe", le plus confortable, qui permet d’être à l’ombre, d’avoir 3 ponts, de ne pas être bousculé* pour faire des photos, nous ne sommes jamais plus de 10 personnes à bord. 

Voici le bateau le plus confortable est le mieux adapté à l'observation.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
* Au départ de Santurtzi, il existe aussi une entreprise très commerciale ou l'embarquement de plus de 40 personnes voir jusqu'à 65 personnes, sur bateau de type catamaran avec une plage avant bien trop petite. Malheureusement certains passagers provoquent des bousculades, voir des engueulades pour avoir la meilleure photo. (A éviter, je ne recommande pas cette sortie).